L’écoute est un élément essentiel à une bonne communication. Nombreux sont les pièges qui nous empêchent d’établir de bonnes bases pour échanger avec les autres. Dans cet article, je vous propose de vous donner des clés pour apprendre à mieux écouter.

Bien écouter l’autre permet d’éviter les malentendus et les interprétations. L’écoute est un art qui s’apprend, se cultive et s’améliore.

Savoir écouter est un art.

Epictète

Il est courant de penser que pour écouter, il suffit de tendre l’oreille ; hors l’écoute demande plus d’actions que cela. Ecouter demande d’être centré sur l’autre et de porter son attention sur ce qu’il dit sans faire d’interprétation, tout en s’assurant que nous avons bien compris.

Ecouter, c’est se rapprocher de la vérité des autres. Pour y parvenir, je vous propose de suivre ces 5 conseils :

  • Ecouter sans interpréter
  • Ecouter et poser des questions
  • Ecouter et reformuler
  • Ecouter sans chercher à convaincre
  • Ecouter sans jugement

Ecouter sans interpréter

Ecouter sans interpréter

L’interprétation est l’ennemie de la compréhension. Les interprétations vous éloignent de l’écoute : lorsque vous cherchez à comprendre les mots de votre interlocuteur avec vos propres références, vous vous éloignez de son point de vue.

Si il dit cela, c’est parce qu’il pense que … Derrière chaque interprétation se cache votre propre fonctionnement, vos doutes ou vos peurs. Vos pensées prennent le dessus sur la conversation et vous n’êtes plus en train d’écouter l’autre puisque vous écoutez vos pensées.

Ecouter les autres vous demande de rester centré sur eux, à l’inverse de l’interprétation qui centre votre attention sur vos propres pensées.

Les questions sont un bon moyen de contrer l’interprétation, je vous propose de voir comment, dans le conseil suivant.

Ecouter et poser des questions

écouter et poser des questions

Pour bien écouter les autres, il est important de s’assurer que vous comprenez sans interpréter. Pour cela, il est utile de poser des questions.

Poser des questions à votre interlocuteur vous permettra de vous intéresser pleinement à lui et à vous rapprocher de sa vérité. Vous pouvez poser des questions ouvertes ou des questions fermées :

  • Les questions ouvertes donnent la possibilité à votre interlocuteur de s’exprimer totalement. (Comment s’est passée ta journée ?).
  • Les questions fermées réduisent la réponse à un OUI ou un NON. (As tu passé une bonne journée ?).

Privilégiez les questions ouvertes pour permettre aux autres de s’exprimer librement.

Poser des questions n’est pas la seule chose à faire pour éviter les interprétations, c’est ce que je vous propose de voir dans le conseil suivant.

Ecouter et reformuler

Reformuler les propos dans une conversation renforce l’écoute pour deux raisons :

  • En reformulant les propos de la personne, vous renforcez votre attention sur votre interlocuteur.
  • En reformulant avec vos propres mots, vous vous assurez de la bonne compréhension.

L’attention d’un adulte ne dépasse pas 20 minutes, vous pouvez donc utiliser la reformulation pour favoriser votre écoute lors de longues conversations.

Veillez tout de même à ne pas reformuler mots pour mots les propos de la personne, car cela pourrait passer pour de l’infantilisation ou de la moquerie.

Ecouter sans chercher à convaincre

Dans un échange, vous avez besoin d’écouter mais aussi de vous exprimer. Il est tout à fait naturel d’exposer votre point de vue mais si vous cherchez à convaincre, vous ne serez plus du tout dans l’écoute : vous réfléchirez à ce que vous allez dire pour être convainquant pendant que l’autre parle.

Si lors d’une discussion, une personne n’est pas d’accord avec vous, il y a fort à parier que chacun restera sur sa position en tentant de convaincre l’autre, ce qui généralement mène à une dispute.

Concernant les disputes dans un couple, vous pouvez consulter cet article : Comment gérer une dispute de couple.

Une fois votre point de vue exprimé, reprenez votre position d’écoute pour comprendre en quoi le point de vue de votre interlocuteur est différent. Cela favorisera le dialogue et permettra davantage l’ouverture d’esprit.

Ecouter sans jugement

Ecouter sans jugement

Le jugement est humain, mais quand vous jugez, vous vous référez à vos propres valeurs et à vos expériences. Vous n’êtes plus centré sur l’autre et vous êtes loin d’être en position d’écoute.

Le jugement empêche de comprendre l’autre car il évite de s’intéresser à l’expérience et au vécu des autres. Ecouter vous permet de découvrir des fonctionnements différents du vôtre et ouvre votre regard par la compréhension.

Chaque personne est différente de part son éducation, ses blessures et son passé. Ecouter l’autre vous permettra de découvrir son univers sans jugement, tout en conservant vos avis et vos valeurs.

L’écoute se cultive et s’enrichie avec le temps et l’expérience. Ces conseils s’appliquent autant pour l’écoute des autres que pour l’écoute de vous-même. La bienveillance que vous mettrez dans l’écoute se ressentira et sera bénéfique à une bonne communication.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

Je vous retrouve bientôt pour un nouvel article et d’ici là, prenez soin de vous.