Amaxophobie, comment lutter contre la peur au volant, guérir grâce à la programmation neuro-linguistique

Vous laissez systématiquement le volant aux autres ?

Vous angoissez avant chaque trajet seul(e) ?

Vous faîtes des détours pour éviter les voies d’insertion sur les autoroutes ?

Vous avez des sueurs froides en voyant les camions se rapprocher dans vos rétroviseurs ?

Ce n’est pas une fatalité, d’autres sont passés par là.

C’est le cas de Françoise, en Gironde, qui conduisait depuis une dizaine d’année. Pour sortir, aller au travail, la voiture faisait partie de son quotidien et tout allait très bien.
À 27 ans elle se marie, et fonde une famille. Elle met alors sa carrière entre parenthèse. Durant cette période, elle passe la majorité de son temps à s’occuper des autres, et prend de la distance avec ses hobbies, et malheureusement un peu ses amis.

En dix années, sans même s’en rendre compte, elle est passée de « conductrice appliquée » à « passagère passive ». Elle laisse alors de plus en plus souvent son mari conduire. D’abord sur les longs voyages, puis sur quasiment tous les trajets…
Ce glissement dans ses habitudes fait ainsi émerger un symptôme inattendu sur son comportement.

Elle commence à développer une angoisse discrète sur les camions, notamment les voies d’insertions sur l’autoroute. Puis, c’est la peur de l’accident, la vitesse et enfin l’idée même de devoir faire une course dans sa propre voiture qui devient de plus en plus inadmissible.

Elle avait roulé près de 100 000 km avec son Opel Corsa et ne pouvait même plus s’asseoir au volant.

Au programme : angoisse et sueurs froides

Une fois qu’elle a identifié son mal-être, au lieu de la placer sur le chemin de la guérison, les choses ont empiré…

Elle ressentait une pression invisible. Elle savait qu’elle devait se forcer à sortir, se forcer à faire des choses par elle-même. Néanmoins, un sentiment puissant d’oppression la poussait à repousser l’échéance, pour enfin abandonner tout bonnement ses plans. À chaque fois…

Lorsque j’ai rencontré Françoise, elle ne sortait plus du tout. Elle était au bel âge de 41 ans, et avait de nombreux projets en tête. Malheureusement, elle était dans l’incapacité physique à pouvoir les mener à bien !

Vous en souffrez également ?

Une rémission éclair grâce à la PNL

Je suis Graziella Manzoni, coach praticienne en programmation neuro-linguistique, et j’ai eu la chance d’accompagner Françoise dans sa rémission. Je partage avec vous mes enseignements et vous donne accès à de puissants outils de contrôle sur vos schémas cognitifs. Comme à de nombreuses autres femmes affectées par des troubles plus ou moins handicapants, j’ai pu l’aider à se reconstruire et ainsi améliorer sa qualité de vie.

Mes méthodes permettent à chacun de dépasser ses peurs (phobies, angoisses, ruminations), et de développer ses capacités (aisance à l’oral, leadership) pour garantir une amélioration du bien-être général.

Héritées des recherches des chercheurs Richard Bandler et John Grinder, la PNL est une méthodologie élaborée dans les années 1970 aux États-Unis.

Vous n’êtes pas seuls : 10.000 français sont amaxophobes !

L’amaxophobie est la peur panique et incontrôlable de conduire ou de se trouver à bord d’un véhicule. Etymologiquement, le terme « amaxophobie » provient du grec « Amaxa » » qui signifie « charriot » et « phobia » » qui signifie peur. On estime que 50 % des personnes ayant subies un accident de la route, souffrent d’amaxophobie. Cette peur angoissante touche également les personnes qui n’ont pas étés accidentées, mais qui souffrent d’autres phobies dîtes de types « oppressantes ».

Vous avez une question spécifique ?

Prenez votre courage à deux mains et rejoignez-nous !

De 2 à 5 séances, je vous reçois à mon cabinet, pour des rendez-vous dont la durée varie de 1h00 à 1h30. Je vous permets de résoudre votre phobie en agissant sur deux niveaux : le niveau du conscient et celui de l’inconscient. Je vous guide pour comprendre les mécanismes de votre phobie et j’agis sur vos blocages inconscients.
Vous récupérez le confort de vie que vous aviez oublié, vous reprenez le contrôle et profitez d’une pleine autonomie de vos moyens.

La résolution s’effectue en 3 étapes :

  1. Prise de conscience des mécanismes de votre phobie.
  2. Diagnostique sur l’origine et les sources de votre phobie.
  3. Résolution de votre blocage par les techniques propres à la PNL

Le tarif est de 50 euros par séance, pour les deux premières séances. Puis 4o euros par séance supplémentaire. Le nombre de séances est établi au premier rendez-vous.

Graziella Manzoni
Votre coach PNL

Je souhaite en savoir plus / Je veux m’inscrire !

Envie de découvrir de nouvelles choses ?… Venez découvrir sur mon blog PNL !